Sysiphe

Art Moves Festival

A double meaning history

Ce travail est une proposition pour le Art Moves, the festival of art on billboards.

« We use a billboard – the symbol of the modern age consumption – and change it into an object of consideration, reflection and a deep insight into ourselves and the surrounding reality. »

Sujet de l’édition 2012 :
“Where is the meaning ?
At the top or at the bottom ?”

  • conception &
  • direction artistique

Sisyphe c’est l’histoire de ce type qui est condamné à faire rouler éternellement un rocher jusqu’en haut d’une montagne d’où il redescend aussitôt.

Dans l’histoire de Sisyphe ainsi synthétisée avec des couleurs et formes primaires les légendes peuvent être interchangeables. Ce traitement graphique permet alors d’étendre le principe de «non-sens» à d’autres domaines.

Le parcours de Sisyphe devient une courbe de fluctuation économique ne cessant de tendre du haut au bas. Loin d’être une critique acerbe il s’agit là de rejoindre Albert Camus, lorsqu’il considère Sisyphe heureux, trouvant son bonheur dans l’accomplissement de la tâche qu’il entreprend, et non dans la signification de cette tâche.

« Cet univers désormais sans maître ne lui paraît ni stérile, ni fertile. Chacun des grains de cette pierre, chaque éclat minéral de cette montagne pleine de nuit, à lui seul, forme un monde. La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d’homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux. »
Albert Camus, Le mythe de Sisyphe, 1942

À la question “Where is the meaning? At the top or at the bottom?” proposée par Art moves, nous nous permettons donc le pied de nez de ne tout simplement pas répondre - de manière manichéenne.
“The way up and the way down are one and the same”.
Heraclitus of Ephesus

da fox

contact@dafox.co

dafox.co 2017  |  mentions légales  |  vimeo